Le club continue de se structurer chaque jour un peu plus ! De nouvelles Chartes ont été mises en place et diffusées à l’ensemble des joueur, parents et dirigeants du club.

Guéna Crenn, à l’origine du projet, nous explique sa démarche. 

Salut Guéna, tu as porté ce projet de Charte au sein du club. Pour ceux qui ne te connaissent pas, peux-tu te présenter en quelques mots ?  

Guéna CRENN, j’ai 46 ans. Je suis marié avec Morgane qui est secrétaire du club et j’ai 3 enfants dont Baptiste qui est licencié en U16 et Etienne, licencié en U12.

J’ai découvert le club de l’ESSA Foot au cours de la saison 2010/2011 au moment où nous nous sommes installés à Saint-Avé. Je jouais en vétéran et j’accompagnais de temps en temps Franck Pasteau, le responsable de l’école de foot et coach des U8/9 de l’époque.

 

Quels sont tes différents rôles au sein de l’ESSA Foot ?  

J’ai plusieurs casquettes dans le club.

Je fais partie du conseil d’administration et du Bureau du Club. Laurent Bretaudeau, notre président, m’a confié la mission de management de la qualité. Cette mission a pour objectif de poursuivre la structuration du club et de formaliser les pratiques en vigueur pour capitaliser sur nos pratiques et faciliter les transmissions de témoins lors des renouvellements d’équipes dirigeantes. Je vais également avoir un rôle de médiateur en cas de problème.

Après avoir été éducateur de l’école de foot pendant de nombreuses années, j’accompagne cette année Jordan Le Tréhudic et Mickael Bégot tous les samedis avec l’équipe des U16. Nous avons eu un début de saison difficile, mais on a réussi à structurer l’équipe et jouer des matchs de grande intensité avec de beaux résultats à la clé.

Enfin, je joue en vétéran où je prends beaucoup de plaisir.

 

Pourquoi écrire ces chartes ?

Nous avons formalisé quatre chartes :

 

  • la charte du licencié de l’école de foot ;
  • la charte du licencié du foot à 11 ;
  • la charte des éducateurs ;
  • la charte des parents (diffusée à tous les parents des U7 à U17).

 

Elles ont été diffusées par mail, avec demande d’accusé de lecture et elles sont en ligne sur le site internet du club. Elles seront également affichées dans les vestiaires au stade municipal et à Lesvellec.

La rédaction et la diffusion de ces chartes s’inscrivent dans la volonté de poursuite de structuration du club. Comme dans toute organisation ou entreprise, elles permettent de fixer des règles de comportement et de bonne conduite tant pour les licenciés, que pour les parents et les éducateurs. Cela permet de définir un cadre de référence, une base pour la définition des relations entre tous les acteurs du club. Un des premiers principes auxquels nous sommes attachés est le développement de l’amitié entre membres de catégorie.

Elles serviront de base également en cas de problème.

 

Dans ces chartes, l’un des thèmes principaux est la politesse pour les enfants, le respect de chacun, le fair play. Est-ce une volonté d’en faire une priorité ? Vois-tu trop de comportements déplacés sur les terrains ?

Non. Globalement nous avons une école de foot de qualité avec des enfants attentifs et des éducateurs investis. Mais c’est important de rappeler des règles de temps en temps. Les thèmes que tu cites sont les fondamentaux, à mon sens, pour le développement progressif technique et tactique des enfants au fil des ans.

 

Il y est aussi question de « maitrise de soi » pour les parents. Ce n’est pas le cas tous les samedis ?

Pour avoir accompagné les enfants en tant qu’éducateur de l’école de foot depuis de nombreuses années, on voit encore trop souvent des parents donner des consignes à leurs enfants au cours des plateaux et au cours des matchs. Même si cela part d’un bon sentiment et que l’on veut voir progresser son enfant, il faut laisser les coachs donner les consignes, expliquer, proposer des organisations, sinon les enfants se déconcentrent très rapidement et peuvent être perdus sur le terrain faces à ces consignes parfois contradictoires. Il faut simplement les accompagner, les encourager. Par contre si les parents veulent s’investir en tant que coach, nous sommes toujours à l’écoute de leur proposition pour définir un rôle au sein du club.

 

Une commission de discipline va être crée. Comment va-t-elle être composée ? Comment fonctionnera-t-elle ?

En cas de problème particulier, sportif ou comportemental, nous avons prévu de mettre en place une commission de discipline composée des membres du bureau et de la présence éventuelle d’expert en fonction des thèmes abordés (membre du conseil d’administration ou éducateurs).

Le principe sera de recevoir la personne concernée, identifier et formaliser les faits et gestes reprochés, écouter son témoignage et ses éléments de défense. La commission délibérera ensuite à huis-clos pour échanger et définir des sanctions sportives, financières,… en fonction de la gravité des actes jugés. Les délibérations seront présentées à la personne concernée.

Enfin, nous venons de partager le repas du club. Heureux de cette première soirée en tant qu’organisateur ? « 

Tout d’abord félicitations à Sebastien Potel et tous les bénévoles investis ainsi que toutes les personnes présentes pour la réussite de cette manifestation. Un tel repas permet des rencontres intergénérationnelles. On ne se croise pas tous les samedis et dimanches. Cela permet de renforcer l’esprit du club et l’esprit de convivialité qui doit être un objectif permanent de tous les licenciés, éducateurs et bénévoles. Nous n’avions pas pu participer à ce genre d’évènement depuis la soirée des 80 ans du club.

Rendez-vous maintenant le 27 décembre pour le Foot’ESSA’l, notre tournoi interne en salle pour notre dernier rendez-vous de 2018. Ne trainez pas à vous inscrire auprès de Morgane (crenn.gwenael@neuf.fr), seules 16 équipes (5+2) pourront participer (participation : 2€ par joueur).

Merci Guéna.

Vous pourrez l’ensemble des Chartes du Club dans l’onglet Vie du Club. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *