Malgré une concurrence très rude, l’équipe de Mikael Bégot et Gwenael Crenn se maintient en R2 suite à l’arrêt des championnats. Une performance à souligner pour une équipe qui a souvent connu la défaite cette saison mais jamais rien lâché. On a fait le point avec Mika…

Salut Micka, pour ceux qui ne te connaissent pas, peux-tu te présenter en quelques mots ? Quel est ton parcours dans le football ?

Je suis originaire de Rennes. J’ai débuté à l’ASPTT, puis j’ai joué pendant 3 années au Stade Rennais
des cadets ( U15 de maintenant…) jusqu’en Juniors ( U17 ) où j’ai eu la chance de pouvoir jouer en D3 à l’époque.
Je suis ensuite allé jouer au CPBNO, un club où j’ai retrouvé mes meilleurs potes.
En 1993 je suis arrivé à Vannes, où j’ai joué en CFA successivement au Vannes FC puis au VOC jusqu’en 2005, avec une intervalle de 2 ans à Pontivy.

Tu coaches depuis un certain nombre d’années. Qu’est ce qui t’a attiré dans le fait de diriger une équipe ? 

Dès 2006 j’ai entraîné à Saint-Avé afin de continuer à rester dans le monde du foot et d’essayer d’apporter mon expérience au club de la ville où je venais d’aménager.
L’objectif était de mettre en place mes principes de jeu et j’ai eu la chance à l’époque d’avoir un groupe de joueurs avec une bonne, voire très bonne formation footballistique, ce qui a rendu les choses plus faciles.

Quel est pour toi la particularité de la catégorie U17 ? Est-ce plus simple de coacher des jeunes qu’une équipe Sénior ? 

Bonne question……
Je trouve qu’à partir des U17 on voit les enfants vraiment changer. J’ai 8 joueurs de cette génération que j’encadrais déjà en U7 ou U8, ce qui veut dire que j’ai eu le temps de les voir évoluer.
En dehors des aspects physiologiques, c’est surtout le changement de caractère qui rend les choses plus compliquées, la capacité à gérer leur frustration.
Avec un sénior s’il y a un problème, on se voit et on discute, avec certains U17, on se voit et il n’y a que moi qui discute…… Heureusement que Guéna est avec moi et si je n’y arrive pas, il essaie de son côté à trouver la bonne communication. Mais c’est un âge où beaucoup de choses changent, sans que l’enfant ne puisse ou ne veuille forcément l’expliciter.

Cette année n’a pas été évidente en termes de résultats : vous vous maintenez sur la première phase du championnat R2 avec 2 victoires.. Et vous n’avez pu jouer que 2 matchs sur la phase retour. Comment analyses-tu cette saison ? 

Nous savions dès notre accession l’année dernière que cela serait compliqué. Nous affrontons en grande majorité des équipes dont l’équipe première senior est au niveau National ou au plus haut niveau de Ligue, avec des structures adaptées au niveau R2.
Nous savions que le maintien se jouerait principalement sur les matchs nous opposant aux équipes, qui comme nous, venaient de monter et se situaient au niveau haut D1, bas R2.
De ce fait, les défaites successives ne nous ont pas fragilisées, on y était préparé , même si ce n’est jamais agréable.
Avec Guéna, nous connaissons parfaitement cette génération et nous savons que sa force première est de ne jamais lâcher et, comme pour l’accession l’an dernier, tout s’est joué sur le dernier match ( avant dernier avec les reports ) où c’était quitte ou double.
Nous avons su aller gagner chez un concurrent direct, en étant mené à jusqu’à 30 minutes de la fin.
On a souffert tout le temps et on a obtenu le maintien, c’est d’autant plus valorisant et instructif pour les joueurs.
La ligue nous confirme en plus que le fait du maintien sur la 1ère phase nous garantit de jouer en R2 l’année prochaine ; Objectif atteint !!!

As-tu des exigences particulières dans le jeu ? 

Je suis très exigent sur le travail de récupération collective à la perte du ballon et le positionnement à respecter de chacun.
Sur la partie offensive, je tiens à ce que les touches de balle soient limitées jusqu’à 30 mètres du but adverse.
En phase de finition, je laisse le plus de liberté possible dans la mesure où cela débouche sur quelque chose……

Pour l’année prochaine, as-tu des idées sur ton avenir ? Tu continues avec la même génération ?

Non, j’ai décidé d’arrêter.
Je souhaite que les joueurs entendent un autre discours que le mien, qu’ils supportent depuis plusieurs années…..Qu’ils apprennent de nouvelles choses.
Ils vont avoir la chance de bénéficier des séances et des conseils de Steven, à eux de se nourrir de tout ça pour continuer à progresser.
Je continuerai bien sûr à aller les voir jouer et resterai leur premier supporter !!!!

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *